ESPACE ADHERENTS  Identifiant Mot de passe
 
Logo AUTF Association des Utilisateurs de Transport de Fret
 
 
 Accueil
 Qui sommes nous ?
 Nos actions
 Nos positions
 Actualités
 Adhérer
 Nos partenaires
 
 

 

Fret ferroviaire : place à l'action !


Le 01 Juin 2011

 

Promis par le législateur à un développement devant concourir à porter la part modale des modes non routiers à 25% en 2022, le fret ferroviaire enregistre en France depuis 2000 une chute continue.

Ce déclin laisse les chargeurs partagés entre l’espérance suscitée par la panoplie d’engagements annoncés par les pouvoirs publics dont la traduction concrète offre peu de visibilité et la désillusion provoquée par le rétrécissement de l’offre ferroviaire et les dysfonctionnements permanents qui entachent la qualité du service offert.

 

Alors que Nathalie Kosciusko-Morizet et Thierry Mariani s’apprêtent à réunir lundi 30 mai les parties prenantes du fret ferroviaire, l’AUTF souhaite attirer l’attention des pouvoirs publics sur l’impérieuse nécessité d’enclencher un vrai plan d’actions concrètes et finançables.

 

1° Redéfinir les priorités de financement pour développer le socle du fret ferroviaire

 

Sur la base des engagements, notamment financiers à hauteur de 7 Mds €,  pris par l’Etat en septembre 2009 au titre de l’engagement national pour le fret ferroviaire et de la loi sur la régulation ferroviaire de décembre 2009 sans doute n’est-il pas trop tard pour redéfinir les priorités de financement afin de préserver et de développer le socle du fret ferroviaire : les trafics conventionnels et le transport combiné rail-route dont les conditions doivent être réunies pour restaurer une pluralité de l’offre aujourd’hui menacée.

 

2° Mettre en place un schéma directeur multimodal fret

 

L’AUTF a proposé au Secrétaire d’Etat aux Transports de créer un schéma directeur multimodal fret qui serait chargé d’identifier et de phaser les mesures destinées à augmenter la productivité des chaînes multimodales notamment en  allégeant les contraintes et les coûts des ruptures de charge et du « dernier kilomètre ». En raison de leur compatibilité avec la géographie du territoire et les contingences de la majorité des chargeurs, les logistiques multimodales constituent en effet le principal gisement de « report modal ».  

 

  Améliorer l’information relative aux sillons par la mise en place d’un service de réservation fléchée

 

Les informations relatives à la robustesse et la qualité des sillons ainsi qu’aux dysfonctionnements et anomalies du service qui sont transmises aux chargeurs sont de qualité médiocre, leur contenu imprécis, leur délai de transmission tardif et leur fiabilité douteuse. Pour  les industriels tenus à des engagements commerciaux vis -à -vis de leurs clients et liés avec les entreprises ferroviaires par des clauses de progrès, cette situation dirimante conduit l’AUTF à demander la mise en place d’un circuit d’information structuré et certifié entre le gestionnaire de l’infrastructure, les entreprises ferroviaires et les clients. 

 

Tel qu’il est actuellement bâti, le processus de demande et d'attribution des sillons constitue un frein à la mise en concurrence par le chargeur de l’entreprise ferroviaire avec laquelle il est lié ou au


report modal sur des horizons courts. Pour franchir cette barrière concurrentielle il conviendrait de pouvoir « flécher » des réservations de sillons sur les chargeurs de façon à les rendre potentiellement accessibles à d'autres entreprises ferroviaires.

 


 

 

 

 


Télécharger le fichier Fret ferroviaire : place à l'action ! Télécharger le fichier complet

Retour à la liste complète Retour à la liste complète
Accueil  | Qui sommes nous ?  | Nos actions  | Nos positions  | Actualités  | Adhérer  |