ESPACE ADHERENTS  Identifiant Mot de passe
 
Logo AUTF Association des Utilisateurs de Transport de Fret
 
 
 Accueil
 Qui sommes nous ?
 Nos actions
 Nos positions
 Actualités
 Adhérer
 Nos partenaires
 
 

 

Logistique fluviale : les chargeurs obtiennent satisfaction


Du 02 Septembre 2009 au 02 Septembre 2009

Logistique fluviale : les industriels obtiennent satisfaction

 

Le Comité opérationnel Fret (COMOP Fret) chargé d’identifier des leviers pratiques et concrets permettant d’atteindre les objectifs de report modal fixés par le Grenelle de l’environnement avait retenu l’autorisation de circuler en 44 tonnes – au lieu de 40 tonnes – pour les poids lourds réalisant des transports routiers de pré et de post acheminement fluvial.

Les industriels utilisateurs de transport de fret, réunis au sein de l’AUTF,  se réjouissent de constater que cette mesure qu’ils avaient défendue au sein du COMOP Fret et qui avait immédiatement reçue le soutien de la collectivité fluviale est inscrite depuis le 2 Août 2009  dans le Code de la route.

Toute marchandise acheminée par la route avant ou après son transport par voie fluviale pourra désormais l’être dans des ensembles routiers chargés à 44 tonnes.  

Très concrètement cette disposition va permettre 2 choses :

  1. réduire à hauteur d’1 véhicule sur 6 le nombre de poids lourds nécessaires au transport des marchandises sur les flux concernés, réduisant ainsi  les consommations de carburant et les émissions de CO2 des pré et post acheminements fluviaux.
  2. renforcer la compétitivité et l’attractivité du transport fluvial de marchandises : baisser le coût du « dernier kilomètre » routier est un signal d’encouragement adressé aux chargeurs opérant dans les bassins fluviaux à passer du tout routier à des solutions multimodales route- fleuve.

Plus que par des mesures fiscales dont la parure environnementale ne parvient pas à cacher leur vraie nature, c’est en donnant aux acteurs les moyens pratiques d’optimiser leurs transports de marchandises qu’il sera possible d’en réduire les nuisances environnementales et de s’engager concrètement dans la voie de la réduction des émissions de CO2 du transport de marchandises.

L’augmentation de la capacité de chargement des poids lourds est à cet égard une mesure attendue de longue date par les chargeurs; en demandant au gouvernement de remettre au Parlement un rapport sur les enjeux et les impacts relatifs à la généralisation de l’autorisation de circulation des poids lourds de 44 tonnes la loi de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement a le mérite de maintenir ce dossier au chaud.

 

 


Retour à la liste complète Retour à la liste complète
Accueil  | Qui sommes nous ?  | Nos actions  | Nos positions  | Actualités  | Adhérer  |