ESPACE ADHERENTS  Identifiant Mot de passe
 
Logo AUTF Association des Utilisateurs de Transport de Fret
 
 
 Accueil
 Qui sommes nous ?
 Nos actions
 Nos positions
 Actualités
 Adhérer
 Nos partenaires
 
 

Ouverture des systèmes d'information portuaires et aéroportuaires : une avancée décisive pour la compétitivité des entreprises

La dématérialisation des documents usuels du commerce international - documentation commerciale ou  douanière - ainsi que la libre circulation de ces  données par voie électronique sont des leviers de compétitivité  qui avantagent tant les acteurs économiques des pays qui ont favorisé le développement de ces solutions,  que les ports et aéroports de ces même pays qui bénéficient de la productivité ainsi créée.

 

En France, nombre d’entreprises actrices du commerce international ont investi dans des « Transport Management System» qui permettent la dématérialisation des instructions d’expéditions et de la documentation nécessaire à l’organisation des opérations de transport, tout comme elles ont investi dans des plateformes électroniques de dédouanement afin de s’inscrire dans les procédures douanières dématérialisées DELTA , ECS et NSTI.

 

La transmission de ces données dématérialisées est encore aujourd’hui interrompue à l’arrivée dans les zones portuaires où les systèmes informatiques  (Cargo Community System ou  « CCS ») – tels « AP+ »  n’ont pas été conçus dès l’origine  pour pouvoir communiquer avec les S.I. des chargeurs.

Or « AP+ » gère des fonctionnalités qui rendent cet outil  incontournable car il génère des messages nécessaires pour finaliser les processus douaniers d’importation ou d’exportation, créant de ce fait un passage obligé qui s’est avéré coûteux pour les chargeurs.

 

Pour corriger cette situation, l’AUTF s’est tournée vers la Ministre du Commerce Extérieur pour lever les obstacles entravant l’interconnexion des systèmes informatiques de tous les acteurs concourant au commerce extérieur national. La Ministre s’est saisie du dossier et a mandaté la Direction des Douanes pour animer un groupe de travail visant à étudier la faisabilité notre requête. Ces travaux ont abouti fin 2013 à l’officialisation du principe de la création d’un « menu chargeurs » dans « AP+ », la société SOGYP étant mandatée pour interroger les chargeurs sur leurs différents besoins  afin de définir les fonctionnalités qui devront figurer dans ce « menu ».

Un point d’étape récent a permis de préciser les principales fonctionnalités se dégageant de cette étude :

-      permettre la traçabilité des étapes logistiques et des statuts administratifs des marchandises en zones portuaires, et donner la  possibilité aux chargeurs d’échanger des informations  (booking , poids des conteneurs, etc.) avec les acteurs portuaires ;

-      simplifier la traçabilité et le pilotage sous PFM des transports massifiés vers les plateformes fluviales et ferroviaires ainsi que la gestion du « dernier kilomètre » vers les entrepôts de destination ;

-      fiabiliser le pilotage ou la traçabilité des différents processus douaniers import et export.

 

Une fois la phase d’analyse achevée, des pilotes mettant en jeu une sélection de chargeurs  avec  leurs prestataires  permettront de tester in  vivo  ces fonctionnalités.

A ce jour ,le planning des travaux, all going well, devrait permettre une mise en production avant la fin 2014.

 

Une démarche similaire est  en cours sur la plateforme de Roissy CDG où le système communautaire CIN doit également être adapté pour permettre aux chargeurs de pouvoir échanger des données dématérialisées et  d’avoir une visibilité objective de la progression des marchandises dans l’enceinte aéroportuaire  ainsi qu’un pilotage douanier autonome.

 

L’AUTF, initiatrice de cette démarche, demeurera mobilisée jusque son aboutissement

 


 Voir la liste de nos positions "Douanes"
 Voir la liste de nos actions "Douanes"
 Page précédente
Accueil  | Qui sommes nous ?  | Nos actions  | Nos positions  | Actualités  | Adhérer  |